Campagne crapauds 2016

RAMASSAGE DES AMPHIBIENS SUR LE SITE DU GRAND PARC À MAINNEVILLE

Du 21 février au 4 avril au matin

 

La campagne s’est déroulée sur une longue période. La météo capricieuse et bien fraîche n’incitant pas les batraciens et autres amphibiens à quitter leur bois préféré pour venir se reproduire dans les eaux glacées de l’étang.

 

Le système de bâche posée le long du talus et seaux de ramassage, a cette année encore été mis en place par le Conseil Général. On a déploré quelques trous qui ont pu laisser passer quelques animaux.

 

Cette année comme les précédentes, des bénévoles se sont relayés pour aider tritons, grenouilles et crapauds à rejoindre l’étang sans se faire misérablement écraser sur la route. Un travail de longue haleine, qui demande une présence assidue, matin et soir.

Un très grand merci à Yves Velu, Gérard Freiszmuth, Gérard Poisson, Olivier Blanchard, Catherine et Olivier Haas, Cathy Lepeltier, Christine Jousset, Christian et Monique Cornu et Marc Vergelin, pour leur aide, leur soutien et leur attention à la nature.

 

On redoutait fort que le déboisement sévère de leur habitat ait décimé les populations. En est-ce la raison ou pas ? Toujours est-il que par rapport à l’année 2014, où pas moins de 4595 crapauds avaient été ramassés, cette campagne 2016 n’a permis de dénombrer que :

3434 crapauds

28 grenouilles

12 tritons

 

La campagne 2017 risque d’être plus mauvaise encore. De gros engins de chantier ont profondément labouré le bois où nichent les batraciens et du débroussaillant épandu afin de replanter des sapins ultérieurement.

 

Espérons que nos crapauds, grenouilles, salamandres et tritons puissent résister à ces traitements de choc et les populations se reconstituer grâce, entre autre, au soutien de l’ASALF.